×
Donors Charities Matchers Charity account
7373002
Merci pour votre générosité
Kapparot 5781 avec le Dayane Rav M Laloum
Kapparot 5781 avec le Dayane Rav M Laloum
Icon campaign simple
Merci pour votre générosité received
Réalisez la mitsva des Kapparot par l'argent 13€/personne

PRECISEZ EN COMMENTAIRE LE DETAIL DES NOMS DES PERONNES DE VOTRE FAMILLE OU AMIS CONCERNNES PAR VOTRE PAIEMENT 

13€ PAR PERSONNE

La Coutume des Kapparot

Il est de coutume d’accomplir le rite des Kapparot (« expiation » symbolique) en préparation à Yom Kippour.

Ce rite s’accomplit en faisant tourner un poulet trois fois au-dessus de sa tête en récitant le texte approprié. La volaille est ensuite abattue selon la procédure halakhique de l’abattage rituel et sa valeur monétaire est donné aux pauvres, ou, et c’est la pratique la plus répandue aujourd’hui, le poulet lui-même est donné à une cause charitable.

Nous demandons à D.ieu que, dans le cas où nous étions destinés à être l’objet de cruels décrets, puissent ceux-ci être transférés sur ce poulet par le mérite de la mitsva de charité.

Les Kapparot peuvent être faites à n’importe quel moment des Dix Jours de Pénitence (c’est-à-dire entre Roch Hachana et Yom Kippour), mais le moment idéal est le jour qui précède Yom Kippour peu avant l’aube, car alors « un fil de bonté divine » règne sur le monde.

Spin

 

On récite ces deux textes trois fois (de "benei adam" jusqu'à "oulechalom")
puis dans le deuxième paragraphe au moment de reciter les mots suivant * on fait tourner le poulet au dessus de sa tête (pour un total de neuf rotations).

Benei adam, yochvé 'hochekh vétsalmavèt, assirei ‘oni ouvarzel, yotsiem me'hochekh vetsalmavet, oumosrotéhème yenatek. Evilim midérekh, pich’am oumé’avonotéheme yit’anou, kol okhel tétaev nafcham, vayaguiyou ad chaarei mavet. Vayiz’akou el ado-naï batsar lahem, mimétsoukoteihéme yochi’éme. Yichla'h devaro véyirpaème, vimalet mich'hitotam.yodou lado-naï ‘hasdo vénifleotav livnei adam. Im yech alav malakh mélits e'had mini alef léhaguid léadam yochro. Vaye’hounénou vayomer : pédaéhou méredét cha’hat matsati khofer.
 

En utilisant de l’argent, hommes et femmes disent :
Zeh 'halifati, zeh temourati, zeh kaparati, zeh hakessef yelekh litsedaka, vaani elekh le'haïm tovim aroukhim oulechalom.

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies. Learn more